17  0 17 02h28-25.05.22

Veuillez installer Shockwave et Adobe Flash Player. Si vous utilisez Google Chrome, il faut autoriser le contenu Flash du site dans les paramètres


Home
News
Members
Sponsors
Forum
Scene News
Team
Results
Awards
Event
History
Demos
Servers
Download
Gallery
Press
Contact

Abonnement Gamoniac


 

 
  Indignitas00 : 03
  Audaris Esport03 : 00
3
0
DFHStadium
Interview LAN : GreLAN #18

Aujourd'hui, nous sommes allés à la rencontre du responsable de l'évènement GreLAN, ce dernier ayant bien voulu répondre à nos questions.


JuliaN : Tout d'abord, pourrais-tu te présenter brièvement et résumer ton parcours ? Quels rôles occupes-tu au sein du staff GreLAN ?

Mephisto : Bonjour JuliaN, je me nomme Florian alias Mephisto, je suis le président de l’association GreLAN, qui organise des lans PC sur le bassin Grenoblois. Je participe à des lans depuis plus de 20 ans (plus de 100 participations en tout) et j’en ai déjà organisé plus de 50.

JuliaN : Depuis quand le jeu vidéo est-il pour toi une passion ?


Mephisto : Le jeu vidéo en solo ? depuis que je suis tout petit (j’ai 35 ans actuellement). Le jeu vidéo on réseau local ? depuis juin 1997.

JuliaN : Peux-tu nous parler de la GreLAN et de son histoire ?


Mephisto : J’ai commencé à organiser des GreLAN depuis que je suis arrivé sur Grenoble (pour des raisons professionnelles en juin 2013), et au début, il n’y avait pas d’association. J’ai trouvé d’autres structures pour m’épauler.

Ensuite, j’ai eu besoin de créer une association (vers septembre 2015) pour pouvoir organiser les évènements plus librement et ne plus être dépendant d’autres associations.

JuliaN : La prochaine édition de la GreLAN aura lieu dans moins d’un mois. Où se déroule-t-elle ? Combien prévois-tu de participants ? Quels sont les tarifs en vigueur ? Quels seront les jeux proposés ?

Mephisto : La GGW#18 ou Grelan Game Week-End #18 se déroulera du vendredi 08 mars (à partir de 20h00) au dimanche 10 mars 2019 vers 15h00, à la salle polyvalente de la maison de quartier Péri à Saint Martin d’Hères (adresse : 16 rue Pierre Brossolette, 38400 SMH).

Source Image : http://www.saintmartindheres.fr/

Nous avons limité les inscriptions à 30 joueurs, mais nous avons déjà organisé dans cette salle une lan avec 40 personnes en juin 2016.

Nous demandons une cotisation de 15€ pour le weekend complet (plus de 40h non-stop) et nous offrons aux participants les deux petits-déjeuners. Concernant les jeux proposés, ce sera principalement des jeux offline, puisque nous n’avons  toujours pas de connexion internet disponible dans la salle : BattleField, Blur, Call of Duty, Counter Strike, Flat Out, Left 4 Dead, Minecraft, Quake, TeamFortress, Track Mania...

JuliaN : As-tu déjà une répartition précise des dotations (lots et cashprize) à nous communiquer ?

Mephisto : Il n’y a pas de cashprize de prévu pour cet évènement, mais concernant les lots, nous avons pu nous en procurer par l’intermédiaire de LDLC Grenoble.

JuliaN : D'après toi, quel est l'aspect le plus délicat dans l'organisation d'un évènement LAN comme la GreLAN ? As-tu un conseil à donner à ceux qui voudraient se lancer dans ce type de projet ?

Mephisto : Pour le moment, le point le problème le plus délicat que nous avons à résoudre lors de l’organisation de nos évènements est le fait de trouver une salle où nous pouvons rester tout le weekend et surtout la nuit. Pour le reste de l’organisation, c'est grâce aux 20 années d’expérience accumulées que tout est désormais réglé comme une horloge. Et pour ceux qui veulent un conseil, c’est celui de ne pas baisser les bras ! Si l'esport ou le jeu vidéo est une passion pour vous, alors n’hésitez plus, foncez et vous verrez avec le temps ce qu’il faudra améliorer d’évènement en évènement.

JuliaN : Ces derniers mois, plusieurs organisations comme Syndicate, BzK ou d'autres ont fermé. Que penses-tu globalement de la situation du sport électronique francophone, souvent associé à une instabilité chronique et à un manque de moyens financiers ?

Mephisto : Je pense que l’esport francophone a raté le coche au début des années 2000, lors des premières professionnalisations dans le jeu vidéo. Les médias de masse ne montraient en France que des jeunes en échec scolaire, contrairement aux pays d’Europe du nord ou à l’Asie.

Je pense qu’en France, le manque de financement est lié aux problèmes de communication entre les organisateurs d’évènements et les médias de masse.

JuliaN : Par tradition, je te laisse conclure.


Mephisto : Merci JuliaN pour cet entretien et bonne continuation aux aNgel's WingS.


Site Web associé : www.grelan.fr
Facebook : https://www.facebook.com/groups/GreLAN38/
Discord : https://discord.gg/jEtUxR4

Posted by : JuliaN | The 21/02/2019

AutorComment
- No comment -








banner